courbe suivante courbe précédente courbes 2D courbes 3D surfaces fractals polyèdres

COURBE DE TALBOT
Talbot curve, Talbotsche Kurve

Courbe étudiée par Roche et Talbot en 1821, puis par Tortolini en 1846.

 
Paramétrisation cartésienne, partant de l'ellipse
où .
Sextique rationnelle.

La courbe de Talbot est l'antipodaire de l'ellipse par rapport à son centre. C'est donc l'enveloppe des droites perpendiculaires aux diamètres de l'ellipse à leurs extrémités.
 

pour  la courbe a une forme ovale

 


pour  la courbe a 4 points de rebroussements


 
La courbe de Talbot est donc aussi (à homothétie de rapport 1/2 près) la courbe isotèle de l'ellipse par rapport à son centre, soit le lieu des centres des cercles tangents à l'ellipse et passant par son centre.
Sur cette île elliptique, la courbe de Talbot sans ses deux "nageoires" enserre la zone des points qui sont plus proches du centre que de la rive.

 
On peut généraliser cette courbe en considérant l'antipodaire de l'ellipse par rapport à un point quelconque de son grand axe, situé à d du centre.
On obtient la paramétrisation : .
 

Premier cas particulier : antipodaire de l'ellipse par rapport à un foyer (d = c).
La paramétrisation se simplifie en : .
Le cas  donne  qui n'est autre, à dilatation près, que le poisson à nageoires pointues.

Deuxième cas particulier : antipodaire de l'ellipse par rapport à un sommet principal (d = a).
La paramétrisation se simplifie en : qui n'est autre, à dilatation près, que celle d'une deltoïde.

 
courbe suivante courbe précédente courbes 2D courbes 3D surfaces fractals polyèdres

© Robert FERRÉOL 2012